le droit des étrangers

Maître Shebabo: droit des etrangers

Le droit des étrangers est un droit particulièrement complexe, un des domaines du droit le plus mouvant car en proie aux changements politiques.

Le droit des étrangers est également un droit spécifique, souvent mal connu et objet de rumeurs qui peuvent avoir parfois des conséquences dramatiques sur l'avenir des personnes concernées.

Ainsi en fut-il par exemple de la rumeur de « régularisation massive » qui a fait suite à la circulaire du 7 janvier 2008 qui a vu nombre d'étrangers non issus de l'espace économique européen ne répondant pas à la liste de 30 métiers prévue par le texte se présenter en Préfecture.

C'est pourquoi avant toute démarche, il n'est pas inutile d'être conseillé et, dans le cadre d'une procédure, assisté ou représenté.

Le droit des étrangers, quand il est dans sa phase contentieuse, présente en outre la particularité de mêler procédure pénale (concernant les nullités de procédure relatives à la garde à vue ou aux conditions du placement en rétention administrative invocables devant le juge des libertés et de la détention au Tribunal de Grande Instance), et droit administratif (pour contester devant le Tribunal administratif la décision notifiée lors du placement en rétention ou pour contester l'obligation de quitter le territoire dont est en général assortie la décision de refus de titre prise par le Préfet).

Le contentieux administratif des étrangers est d'autant plus particulier qu'il est marqué par son caractère extrêmement factuel : chaque cas est un cas d'espèce qui pose au juge, non seulement la question classique de l'application de la règle de droit, mais, plus encore, celle d'avoir à résoudre des situations humaines souvent difficiles.

L'avocat intervenant dans ce cas de figure doit savoir allier urgence et compétence juridique approfondie pour pouvoir défendre utilement son client.

Dans le même esprit, le droit pénal peut aussi nécessiter une disponibilité particulière afin d'intervenir aux côtés de la personne concernée en toutes circonstances: par exemple lors de la garde à vue, de la mise en examen, de l'audience correctionnelle ou dans le cadre d'une comparution immédiate.